Ateliers de peinture – vacances de printemps

– mardi 09 avril :         14h – 15h30
– mercredi 10 avril :   10h – 11h30
– jeudi 18 avril :          14h – 15h30
– vendredi 19 avril :   14h – 15h30
– jeudi 25 avril :          10h – 11h30
– vendredi 26 avril :   14h – 15h30
– lundi 29 avril :          10h – 11h30
– mardi 30 avril :        14h – 15h30

Rencontre – échanges à Paris – 1er juillet 2017 – avec Arno Stern et André Stern – 1950 /2000 – les enfants ont changé –

Quelques bordures épaisses de ce fort temps d’ échanges  :

InformerParler – c’est mettre l’accent sur ce qui est en péril aujourd’hui !
Régénérer
Un combat à entreprendre – enfants en péril !
Cela devrait être dans le programme écologique !
L’éducation artistique est la source profonde dans laquelle les enfants sont assaillis d’informations – surchargés – épuisés –
Aujourd’hui, nécessité de devenir et non d’Être – liberté d’Être !
Il n’y a que le temps – pas de miracle !
Attendre qu’elles/qu’ils rentrent dans le Jeu car elles/ils sont encore retenus. Saisir chaque occasion pour soutenir l’élan !
Il nous faut pomper – aspirer pour que cela remonte à la surface



Un enfant est un océan de potentiel et non un produit sur lequel on spécule … 
Mettre en mouvement avant le déferlement – le jaillissement !
 

Le temps de la projection / l’après – projection

54 spectateurs pour assister hier soir, vendredi 17 mars 2017 à la projection du film :  » Alphabet  » au cinéma de Dinan.
J’en convient, c’est un film qui évoque sans équivoque un certain principe de réalité de notre société « Mondiale » qu’il est bon d’accueillir en remontant nos manches, cracher dans nos mains et prendre la pioche ! Il y a de vastes espaces à  » travailler  » de notre bienveillance, nos convictions et surtout notre motivation !
Le passage où l’on découvre qui est Arno Stern, son fils, petit-fils et Françoise Stern …
Le constat qu’il fait de cet assèchement chez les enfants depuis les années 80 dans la fuite, la pauvreté de leur expression LIBRE et SPONTANEE (présente en chacun de nous avant, à la naissance) a laissé un goût amer, de désolation chez certains spectateurs rencontrés au pot partagé à la fin de la projection !
Mais comme le disait si bien Françoise Stern lors de la formation à Paris : une stagiaire lance « nous allons dans le mur ! »
Françoise répond alors : » oui, c’est mûr !!!  »  » c’est le moment!  »
(l’ensemble des formations données par Arno Stern sont complètes à chaque session).
Les ramifications se font l’air de rien mais elles se font !
Les racines fines deviennent solides, s’étendent aujourd’hui …
Pionnières – pionniers – nous sommes et assumons notre tâche
de passeuses – passeurs au moment qui est Le MOMENT !
Phase de grande transition : certainement
Régénérescence des individus dans leur singularité, capacités, autonomie, indépendance, liberté, bienveillance, partage et amour.
Nous parlons d’Ecologie : n’oublions pas l‘Ecologie de l’Etre,
du  » Plus-être  » dont parle Arno Stern.
Le Closlieu, le « Jeu de peindre  » est un espace -temps de régénérescence simple qui demande pratique – patience…
Laisser le temps au temps nécessaire !
Comme le » lac de la Mort  » ou la « vallée de la mort » évoqué dans le film, ils a suffit d’un peu d’eau pour que la vie s’y exprime de nouveau, jaillisse jusqu’à laisser y pousser des fleurs …
Contrairement au Colibris qui apporte ses petites gouttes à sa mesure pour éteindre l’incendie, ici, notre Colibris apporte ses gouttes d’eau à sa mesure pour faire naître les graines qui sommeillaient …

Valérie Maurice